FR | EN
On The Surface (Palimpsest IV)
2023 - 2024
A partir de la fin du XIXème siècle, Eugène Atget entreprend de photographier systématiquement les quartiers anciens de Paris appelés à disparaître avec le renouvellement urbain, ainsi que les devantures des petits commerces condamnés par l’essor des grands magasins. Accumulées pendant près de trente années, ses images documentent ainsi non seulement l’esthétique de ces espaces mais aussi l’histoire sociale et culturelle d’une société en mutation. De nos jours, on assiste à un phénomène de disparition similaire avec l'abandon progressif des boutiques de centre-ville dans les bourgs et villes de taille moyenne au profit des grandes surfaces commerciales de périphérie. Or, avec l’avènement des techniques de simulation et d’impression numériques, il est aujourd’hui devenu pratique courante de masquer ces commerces vacants derrière des trompe-l’oeil donnant l’illusion d’un magasin en activité, atténuant ainsi pour les riverains le sentiment de déclin. Ce sont ces trompe-l’oeil qui ont ici été photographiés, surface de vitrine et surface sensible se combinant pour créer une mise en abîme venant brouiller les limites entre réalité et représentation, dissimulant ainsi au regard le désert du réel.
Cette série s’inscrit dans un ensemble de travaux plus vaste, entrepris depuis 2019, intitulé Palimpsestes. Ce terme désigne un parchemin dont le texte d’origine a été effacé afin de permettre l’écriture d’un nouveau texte, le texte initial restant cependant partiellement visible par transparence. Ces projets se présentent en effet sous forme de réécritures contemporaines de certaines des oeuvres emblématiques de l'histoire de la photographie, transposées dans le contexte actuel de la société numérique. Instaurant un dialogue avec les techniques et théories antérieures, ils proposent une réflexion autour du concept de post-photographie et interrogent l’évolution du médium à l’ère de sa prétendue disparition.
Eugène Atget, Vitrines :